Free Dom recrute : rejoignez notre équipe !
agence de services à domicile

Le marché des services à la personne

Un marché favorable

En France, le taux de natalité est l’un des plus élevés d’Europe et le taux d’activité des femmes continue de progresser chaque année. De plus, réussir à concilier vie privée et vie professionnelle est une préoccupation croissante pour les actifs. Ces facteurs sont favorables au développement du secteur des services à la personne dans l’Hexagone.

Avec un poids estimé à près de 20 milliards d’euros dans l’économie française, 1,23 million d’intervenants au domicile des particuliers au second trimestre 2015 et une croissance de 7,4% pour les entreprises prestataires en 2015, le secteur des services à la personne se porte bien. Le potentiel de développement est important puisque seulement 14% des Français ont recours aux services à la personne. Au regard des besoins de la population, TNS Sofres estime que 2,8 millions de ménages supplémentaires pourraient avoir recours à ces services.

Par ailleurs, la réglementation actuelle est favorable au secteur avec le crédit d’impôt de 50% accordé aux clients et le taux de TVA réduit à 10% sur les services à domicile.

La rentabilité devrait être également renforcée dans les années à venir, grâce à une meilleure structuration du secteur.

Le CESU

Le chèque emploi-service universel vise à favoriser le développement des services à la personne en simplifiant le paiement des employés et en offrant des avantages fiscaux aux employeurs. Le CESU sert à rémunérer un salarié à domicile. Il peut être « déclaratif » et permet de rémunérer et déclarer un salarié en emploi direct. Il peut être « préfinancé », il s’agit alors d’un titre de paiement nominatif au montant prédéfini financé totalement ou en partie par un employeur, un comité d’entreprise, une mutuelle, une caisse de retraite, une collectivité territoriale... Étant prestataire de services, Free Dom accepte uniquement les CESU préfinancés. Comme pour les autres modes de paiement, les particuliers peuvent par ailleurs bénéficier d’un crédit d’impôt correspondant à 50% du montant des prestations.

Quelques chiffres

  • 34 902 organismes de services à la personne au 1er Juillet 2016
  • 1,4 million de salariés en 2014
  • 2,7 millions de consommateurs de services à la personne en 2014
  • 880 millions d’heures rémunérées en 2014
  • 806 millions d’euros de titres CESU préfinancés émis pour 958 000 bénéficiaires en 2014

Sources : DARES, TNS Sofres, DGE, NOVA, APECESU

Demande d'informations